Mardi 22 décembre 2015

En route pour Sydney! Ou plutôt « Curl Curl » dans la banlieue nord.

Papy et mamy arrivés hier au terme d’un périple de plus de 24h nous attendent à la maison dans laquelle nous passerons les 10 jours à venir. Il n’y plus qu’à remonter et à traverser toute la ville.

Au programme: Sydney bien sûr mais aussi les environs, la plage, Noël, Nouvel An et l’anniversaire de Zoé!

Zoé se réjouit de retrouver papy et mamy mais aussi Emma, sa poupée, qu’ils apportent avec eux. Ils sont d’ailleurs bien chargés! Jamais vu des valises aussi volumineuses! Mamy a-t-elle pris toutes ses robes de soirée? Papy ses clubs de golf? Ou transporteraient-ils d’autres choses secrètes à destination d’une petite demoiselle gâtée??? Mystère!

Pas de déception pour la maison, elle est lumineuse, agréable, décorée pour Noël, située près d’une piste cyclable au milieu d’un grand parc et à 5 minutes à pied de la plage.

Après avoir décidé qui prendrait la chambre aux lits superposés (c’est nous!), il n’y a plus qu’a s’installer et à faire la liste de courses…c’est pas tout ça mais il ne faudrait pas mourir de faim et de soif dans les jours à venir et puis on a un réveillon à préparer !

23 décembre 2015.

Allons la voir cette ville! Nous avons atterri deux fois, décollé une fois, traversé la ville en voiture et nous n’avons toujours rien vu!

Pour nous y rendre, c’est toute une aventure: bus puis ferry depuis Manly. Pas de problème pour Cédric, tout est accessible.

Le bus nous emmène le long de la plage de surf de Manly, l’occasion d’observer les belles vagues et les surfeurs. La traversée en ferry vaut le voyage en lui-même: l’arrivée dans la baie de Sydney avec la vue sur l’opéra, la city et le pont est superbe. Il fait couvert aujourd’hui mais finalement ce n’est pas plus mal, ça nous évitera de cuire en visitant.

Pour nous donner des forces, nous nous offrons un Fish’n Chips gras à souhait que nous dégustons sur un banc de Circular Quay. Partout, des drapeaux annoncent les fêtes de Noël et surtout du Nouvel an. Ca reste surréaliste pour nous et nous devons nous rappeler en permanence que nous sommes fin décembre.

En route pour l’opéra puis l’immense jardin botanique. C’est avec quelques difficultés que nous parvenons à en sortir et nous dirigeons vers le centre de la ville .

Nous arrivons à Hyde Park (tiens, tiens): d’un côté des bâtiments qui nous rappellent Westminster Abbey en Angleterre; de l’autre: les tours de la vile moderne et la Skytower…

 

Nous passons ensuite du côté des grandes galeries commerciales chics qui fourmillent de monde en cette période de pré-Noël (mais c’est peut être toujours comme ça). Certaines, de style victorien méritent la visite juste pour leurs décorations. Zoé est ravie bien sûr!

Une première visite de la ville qui ne nous a pas déçus. Un mélange d’ancien et de moderne, beaucoup de gens mais pas de foule écrasante, pas trop de bruit ni de bousculade sur les trottoirs. Nous sommes sans doute à une période plus calme de l’année, beaucoup de gens ayant pris congé.

Au retour, sur le ferry, je dis à Cédric « je parie qu’il y a des dauphins pas loin d’ici ». Je n’ai pas terminé ma phrase que deux dauphins sautent à côté du bateau! Merci les gars!

 

24 décembre 2015

1ère action de la journée: les courses de Noël. C’est nous qui nous y collons pendant que Zoé , papy et mamy vont découvrir la plage.

Les courses le 24 décembre, c’est le genre de chose que nous évitons à tout prix en Belgique. Rien qu’à imaginer la foule hyper pressée et stressée, les parkings bondés, la course au cadeau de dernière minute, j’en suis malade!

Ce matin , nous devons aller à la poissonnerie, puis au supermarché puis trouver des cadeaux pour Zoé, rien que ça!

Et bien, croyez moi si vous le voulez, tout a été comme sur des roulettes: super organisation, cool attitude, courtoisie, soleil et tongs… nous n’avons pas perçu de stress, aucune file à la caisse du supermarché… L’organisation de la poissonnerie était terrible :  file à l’extérieur entre des barrières « nadar », numéros distribués à l’entrée puis, à l’intérieur, un individu juché sur une estrade avec un micro qui clame les numéros des clients en faisant des blagues. Tout le monde se marrait en pataugeant dans le jus de crevettes! (on mange beaucoup de crevettes en Australie…)

Toute la journée dans ma tête résonnera « nous sommes le 24 décembre, nous sommes sur la plage et nous sommes le 24 décembre!!! » C’est fou!

Ca sera l’occasion de faire quelques belles photos avec nos bonnets de Noël (le ridicule ne tue pas et de toutes façons personne ne nous connaît!)

Ce soir, le Père Noël passera peut être et nous réveillonnerons sur la terrasse en compagnie d’Oscar le chat, Philomène l’araignée et Bing et Bang les deux opossums qui nous rendent visite le soir.

25 décembre 2015.

Joyeux Noël!

Alors que les Belges réveillonnent, nous partons en bus explorer Manly la ville balnéaire la plus proche. Le long des deux grandes plages, les familles ont dressé tables et tonnelles. Le dîner de Noël bat son plein: plage et barbecue, pique-nique et bières fraiches…

Les vagues sont impressionnantes et les sauveteurs très nombreux sont sur le qui-vive mais laissent les gens profiter de quelques belles vagues en body board… cool!

26 décembre 2015.

C’est le « Boxing Day », jour férié ici. Outre les traditions anciennes qui invitaient les riches à confectionner des boîtes avec des cadeaux et des restes de nourriture (charmant!) à leurs servantes, ici sur la côte de Sydney, les gens vont assister au départ de la course de voile Sydney – Hobart. Nous avons donc étudié le parcours et choisi notre point de vue. Il n’y a plus qu’à essayer de l’atteindre. Il y a du monde et nous devons nous retrouver au sommet de la colline qui surplombe Manly si on veut voir quelque-chose. Une fois de plus, c’est la chaise de Cédric qui nous aidera beaucoup. On nous laisse passer jusqu’au parking tout en haut et nous n’avons plus qu’à choisir notre morceau de pelouse pour assister au départ de la course dans la baie de Sydney. Voilà, ça c’est fait, en compagnie de plein d’autres gens qui finissent les restes de la veille, siestent ou assistent en connaisseurs à la course. Zoé trouve ça moyennement passionnant…

Nous rentrons dans l’après-midi, juste à temps pour la pluie qui ne nous lâchera plus jusqu’à la fin de la journée. En soirée, je tente un jogging jusqu’à la plage. Waouh, ce genre de panorama, même sous la pluie, ça motive!

27 décembre 2015.

Nous partons visiter un parc animalier pas trop loin. Au programme, sans surprise: kangourous et koalas en pagaille… ainsi que toute la faune australienne étrange… L’élément le plus marquant sera sans doute un gentil crocodile de 4,5 mètres de long qui faisait la sieste…

28 décembre 2015.

Après la faune terrestre, on attaque la faune marine! Direction l’aquarium de Sydney, un des plus grands au monde. La file de touristes qui attendent est aussi sans doute la plus grande au monde…Restons zen! Rencontre avec des requins de toutes sortes, deux dugongs et beaucoup de raies majestueuses … Nous sommes contents de les avoir vus même si la foule rend l’endroit moins agréable (« On pourrait avoir le couloir aux requins pour nous tous seuls, svp? ») que le beaucoup plus petit aquarium de Nouméa . Nous voilà maintenant avec un dugong de poche en plus dans la collection de doudous…Merci papy!

29 décembre 2015.

Aujourd’hui, la météo s’annonce clémente et nous partons vers le parc national des Blue Mountains situé dans la grande banlieue de Sydney. Ce ne sont pas les montagnes qui sont bleues mais une sorte de brume qui se dégage des forêts d’eucalyptus en contre-bas. Le trafic est dense et nous mettons pas mal de temps à atteindre l’entrée du parc. La Ranger à l’entrée nous dit qu’il y a énormément de monde sur les routes aujourd’hui. En fait, le parc ou du moins les points de vue célèbres sont situés sur des routes et villages « normaux ». Pas d’entrée spécifique ni de droit d’entrée comme on a connu aux USA. Bref, des hordes de touristes principalement,asiatiques et indiens se bousculent pour se prendre en photo devant les belvédères. C’est bruyant, le respect de l’endroit est plus que moyen et à certains endroits les déchets jonchent le sol. Pour nous, c’est un peu la douche froide. Depuis notre arrivée en Australie, nous trouvions les gens tellement respectueux et propres…Oui mais pas les touristes d’un jour… Après quelques arrêts et petites balades, nous décidons de jeter l’éponge et de rentrer. C’était beau mais gâché par tous ces bipèdes… (dont nous faisons partie!)

30 décembre 2015.

Repos, plage et balade et puis c’est tout! Après 3  jours passés dans la foule touristique, nous avons besoin de calme. Direction la plage de Curl Curl et sa piscine d’eau de mer.

 

31 décembre 2015.

C’est le dernier jour de l’année et il faut s’organiser! Où allons nous passer la soirée? Si au départ, le plan était d’assister au mythique feu d’artifice de Sydney, la foule de ces derniers jours aux abords de la ville nous fait réfléchir. Qui dit feu d’artifice à minuit, dit retour en transports en communs bondés au milieu de la nuit…avec un enfant de 5 ans (oups, presque 6!) ce n’est peut-être pas judicieux… Nous optons donc pour le feu d’artifice destiné aux familles de Manly qui a lieu à 21H et nous rentrerons voir celui de minuit à la tv!

Sur la plage, les familles ont envahi la place avec enfants, couvertures et pique-niques terribles (ce sont les rois des pique-niques!). Il parait que c’est « alcool free » mais je pense que tous le monde n’a pas saisi. Pas de débordement mais des bouchons qui sautent, des frigo-box remplis de bières fraîches, ils ne risquent pas de mourir de soif! Pour nous, le repas de réveillon sera un Mc Do sur un banc! Chic n’est-ce pas?

Le feu d’artifice est gentil mais la bonne surprise c’est qu’au loin on aperçoit la version famille de Sydney qui elle, a l’air vraiment impressionnante. Cela nous fait donc un triple feu d’artifice depuis notre petite plage…sympa!

Il n’y plus qu’à rentrer en bus et déboucher une bouteille en attendant minuit! Il paraît que le feu d’artifice de cette année a été le plus grand jamais tiré. On ne l’aura vu qu’à la tv mais on l’entendait depuis la maison, c’est déjà ça. Il faudra revenir quand Zoé sera suffisamment grande!

1 Janvier 2016

Bonne année et Joyeux Anniversaire à Zoé!

Quoi? 6 ans? Non, pas possible?!!!

Aujourd’hui, après encore quelques cadeaux supplémentaires (mais comment va-t-on faire pour embarquer tout ça?!), nous partons pour la ville. C’est notre dernier jour ici, déjà.

Nous avons préparé à Zoé une surprise: nous allons au parc d’attractions qui est situé sur le port et qu’elle regarde avec envie depuis le 1er jour!

Au programme, auto-tamponneuses, manège, grande roue, montagne russe et toboggan géant. Un parc à l’ancienne avec des animations très US et une ambiance sympathique. Nous revenons encore avec un tas de « babioles » gagnées lors de différents jeux….chouette!

Il n’y a plus qu’à rentrer pour faire les bagages. Après demain, nous partons chacun de notre côté: papy et mamy continuent leur exploration de l’Australie et nous nous envolons vers la Nouvelle Zélande. Dans les bagages de papy et mamy, une énorme valise remplie uniquement de cadeaux, livres et jouets de Zoé…no comment!

Adieu l’Australie. Nous sommes tristes tous les 3 de la quitter… A un de ces jours?

 

Petit memento laissé à notre attention par le proprio sur le frigo :