Dimanche 16 août 2015

 

En roulant de Zion vers Tropic (drôle de nom quand même), nous traversons des plaines , des rivières à truites, nous longeons des ranchs. Puis, la route passe par Red Canyon. A nouveau des couleurs magnifiques, des roches rouges, l’impression que l’on va voir au-dessus des rochers un Indien sur son cheval qui nous observe! Des paysages dignes de Lucky Luke ou pour Zoé de Shérif Calie. Ici, nous sommes en pays mormon.

Le programme de ce dimanche 16 août nous amène donc à Bryce Canyon.

Encore des rochers rouges? Oui, certes, mais différents!

Zoé est moyennement emballée à l’idée de » faire encore de la randonnée « . Entendons nous bien, les  » randonnées » que nous faisons jusqu’à présent sont des balades tranquilles de quelques miles à peine…on n’en est pas encore au GR20!

Qu’à cela ne tienne, ses vilains parents n’en démordent pas, on ira se balader dans le parc! De toute façon, il n’y a pas grand chose d’autre à faire ici à part ça… Sauf peut être assister à un rodéo mais pas de chance pour nous, il n’y en pas le dimanche.

Bus-navette pour le Visitor Center comme d’habitude. Petit musée sur la géologie, la faune et la flore et remise des questionnaires pour les  « Junior Rangers ». On commence à être entraînés! Une nouveauté: ils semblent insister sur la protection des chiens de prairie. Ah, ça, on n’en avait pas encore vus! Chouette, c’est plutôt mignon ces petites bêtes là.

Re-bus qui nous amène à Sunset Point, le point de départ de la balade. Le trajet traverse un plateau recouvert de pins et de « mottes » de chiens de prairie. C’est joli mais ça ne laisse en rien présager de la suite. Arrivés au début de la balade, nous avons une vue à couper le souffle sur le canyon et ses Hoodoos.

Qu’est ce donc?

Ce sont des formations rocheuses spécifiques de ce parc, en colonnes irrégulières orange vif qui ont été une fois de plus créées par la pluie , le gel et le dégel . La couleur est liée à la présence de fer dans la roche. Nous surplombons ces colonnes avec une vue d’ensemble magnifique.

Le chemin entame ensuite une descente certaine vers le fond du canyon. Je ne suis pas persuadée que c’était inclus dans la balade accessible!! Pas vu beaucoup de chaises roulantes dévaler la pente en tous cas. Au bout d’un moment, nous décidons de rebrousser chemin au vu de la pente, de la chaleur et du ciel incertain. Fred, Amandine et Alice continuent sans nous. Mine de rien, nous sommes à 2400 mètres d’altitude et la remontée en plein soleil n’est pas triste. Les gens nous regardent comme des martiens…Zoé marche plutôt bien et sans râler ce qui est déjà bien! Je finis par accepter qu’un grand costaud pousse Cédric à ma place dans le dernier lacet…c’est tout de suite plus facile!

Pique-nique tranquille en attendant les autres au milieu de nuées de touristes asiatiques (encore eux!) déposés par cars entiers afin qu’ils puissent faire leurs photos (et leurs selfies of course!) au Sunset Point. Sauve qui peut!

Sur le chemin du retour, nous observons fugacement un chien de prairie dressé sur son terrier, chouette! Dans la liste des animaux à voir, c’est fait! Il reste le serpent à sonnettes mais je ne sais pas si j’ai vraiment envie d’en voir un… On se contentera de celui empaillé du musée…tout comme le puma…

Et la tarentule me direz vous? Oui parce qu’à Zion, ils disent qu’il y en a…Ceux qui me connaissent bien savent que j’ai quelques difficultés avec les araignées…je lis donc stoïquement les panneaux didactiques mais franchement je ne pleurerai pas si je n’en vois pas.! Sauf que, petit retour en arrière, à l’hôtel à Springdale, Zoé et Cédric ont trouvé un bébé tarentule (oh c’est si mignon!) mort (gnek gnek!). On n’a pas cherché à avertir ses parents…

Les filles obtiennent leurs badges. C’est le 5ème pour Zoé qui arrive petit à petit à prononcer quelques paroles audibles lors du fameux serment des Junior Ranger… »I promise… » Main droite levée bien sûr!

Nous rentrons effectuer une petite lessive. L’hôtel  a un wifi pourri mais possède un « public « Laundromat » (traduisez par un lavoir automatique public) ce qui constitue un certain luxe vu le nombre de vêtements avec lequel on est partis!!

Le resto du soir sera au Foodtruck d’en face, « Le Cow Boy grill », ça ne s’invente pas! La jeune tenancière aux mèches roses a les bottes de cowboy assorties , son acolyte en porte aussi sur un vieux jeans élimé. Des gros pick-up s’arrêtent pour commander à manger…là on est vraiment dans l’Amérique profonde…et qu’est-ce qu’on mange? Hamburger, Hot-dog bien sûr! Je commence à saturer tout doucement. Une découverte culinaire quand même, les frites de patates douces. Très bon, à refaire en rentrant…

Lundi 17 août 2015.

Avant de quitter Bryce, nous y refaisons un petit tour sur la route panoramique pour admirer encore une dernière fois les Hoodoos et leurs couleurs fabuleuses.

Ça doit être superbe en hiver, saupoudré de neige.

En redescendant, sur le bord de la route, un panneau nous annonce « prairie dog crossing »… Cette fois plusieurs chiens de prairie en vue. Nous entendons aussi très bien leurs cris. Chouette!!!

En route vers Page, le Lac Powell et les indiens Navajo.