Quelle heure est-il svp?

En voilà une question! Et bien, à force de changer de fuseau horaire quasi tous les jours dans un sens ou dans l’autre, je vous assure que l’on ne sait plus où on en est ! Même le GSM d’Amandine qui était le plus au fait des changements est perdu…il semble avoir effectué un demi changement horaire…ou il a perdu la boule…comme nous?

Donc ,à l’entrée du parc du Grand Canyon, après avoir reçu les documents et explications de la gentille Ranger, à la question: « Any question? », je n’ai rien trouvé de plus malin à demander que What time is it, please? » Elle a du se demander à quel type de touriste idiot elle avait à faire! Elle nous a cependant répondu fort poliment et nous voilà donc reconnectés à la bonne heure…

Pour moi qui n’avait rien lu sur le Grand Canyon, je pensais bêtement que ça serait une sorte de route touristique avec des points de vue ou l’on s’arrête quelques minutes sous le soleil pour prendre des photos. Apparemment, nous étions tous un peu dans cette idée. En fait, oui bien sûr c’est une route avec des points de vue sur le Canyon (c’est quand même un peu pour ça qu’on est là!) mais c’est avant tout encore un parc naturel avec ses routes, ses chemins de randonnées, ses activités, son « Visitor center » (encore?? Oui mais profitons-en, c’est le dernier!), ses Rangers, ses navettes de bus,… En fait, il y a vraiment de quoi y passer du temps et pas seulement pour regarder l’immensité du canyon. Il y a en prime une faune très abondante et changeante selon les niveaux du canyon où l’on se trouve.

Étant donné que nous sommes tout en haut, sur la rive sud, nous ne verrons qu’une petite partie de ces animaux… Mais c’est quand même assez surprenant de croiser des cerfs et chevreuils le soir en se garant devant la chambre où le long de la route en hordes… Un panneau signalait cette fois un « Moutain lions crossing » ( la dernière fois, c’était des chiens de prairie, pas tout à fait pareil!), à la fois chouette et effrayant. Et C’est à ce moment que Zoé a eu un besoin urgent!! Heu, est-ce vraiment le bon moment d’aller se cacher derrière un buisson? Apparemment, ce n’était pas leur heure de sortie car nous sommes revenues saines et sauves!

Nous avons donc profité gentiment du site avec points de vue et petites balades. Le soir, nous nous sommes rendus à une activité sur l’observation des étoiles. Le petit cours portait aussi sur la pollution lumineuse et les efforts que font certains parcs naturels pour restaurer au maximum leur ciel nocturne. Si j’ai bien compris, certains parcs se regroupent sous une sorte de label « ciel nocturne de qualité ». En effet, il fait très noir quand on circule et sachant qu’il y a des animaux qui se baladent, il y a intérêt à avoir les yeux grands ouverts si on ne veut pas en ramasser un sur le capot! On aura observé quelques étoiles et le début de la voie lactée. Après cela, Zoe faiblissait et menaçait de s’endormir… nous avons donc décidé d’écourter…

Le lendemain, après un petit déjeuner expédié dans un self-service moyennement accueillant, nous avons emprunté une navette pour un dernier petit tour… Il fait chaud et des sortes de mouches qui ne sont pas sans rappeler les mouches noires canadiennes nous attaquent dès que l’on s’arrête. Le temps est orageux au loin…nous marchons sur une piste cyclable jusqu’au prochain arrêt de navette. Zoé a marché presque 2 kms, on progresse! (Je n’ai pas dit qu’elle ne s’est pas plainte, ça sera pour plus tard!). Elle aura mérité son dernier badge de Ranger d’autant que cette fois elle a prêté le serment en … anglais!

Nous voilà repartis pour notre dernière étape : Kingsman sur la route 66…

Ça sent la fin des USA…après cela c’est retour à Las Vegas pour rendre les voitures, nous séparer et prendre nos avions respectifs.