Samedi 18 juillet: Arrivée à New York 

Contrairement à notre départ mouvementé, le voyage et l’arrivée à New York se sont déroulés sans encombre.  Les formalités ont été étonnamment faciles (on s’attendait à des contrôles sévères : le  douanier nous a juste demandé pourquoi on venait et d’apposer nos empreintes sur un écran, puis nos beaux yeux avant de nous signifier d’avancer d’un geste las). En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous étions dans le taxi en direction de Little Italy.

1ère impression: il fait tropical !!! Chaud, très chaud et moite, très moite…

Nous apercevons une partie de Manhattan « by night » sauf Zoé qui s’est enfin endormie…

Arrivés à l’appartement, nous sommes accueillis par Butch, un ami du propriétaire qui parait-il a tourné dans plusieurs films de gangsters… Ok, bon , si vous le dites?!

L’appart est sympa même si question accessibilité, on peut mieux faire: 3 énormes marches à l’entrée… Je vais me faire des muscles!

 

Dimanche 19 juillet – Objectif n°1: La statue de la Liberté.

Impossible de ne pas commencer par là, Zoé est venue pour ça!

Mais d’abord un petit déjeuner digne de ce nom au coin de la rue. Le resto, la Grotta Azzura,  dit avoir accueilli Franck Sinatra régulièrement… Moi qui ai déjà sa chanson en tête depuis hier, ça ne va pas m’aider!

I want to be a part of it, New York, New York…

Nous sommes dimanche, il est assez tôt (vive le jetlag qui nous a éveillés à 4h30 du matin!) et nous pouvons descendre la ville tranquillement. Sur notre chemin, nous tombons au hasard sur les tribunaux (que l’on voit régulièrement à la TV). Cela nous vaut de croiser un policier emmenant une dame menottée au tribunal… Charmant.

Nous apercevons dans un parc les 1ers écureuils mais aussi les premiers sans abris.

Notre chemin nous mène à « Ground Zero », le quartier qui renait après le 11 septembre 2001. La nouvelle tour construite est impressionnante. On ne peut rester insensible à ce lieu et les images de l’attentat reviennent. C’est idiot mais voir un avion passer juste au dessus de la nouvelle tour nous donne froid dans le dos. Mais non, ça ne peut pas arriver deux fois ce genre de chose…

Une immense station de métro est en construction. Le style n’est pas sans rappeler celui de la gare des Guillemins à Liège. Eh bien oui, c’est le même architecte, M. Santiago Calavatra Valls qui en est à l’origine. C’est donc aussi celui qui a conçu la future gare de Mons! World Trade Center Transportation Hub… gare de Mons. On n’a pas fait dans le détail à Mons… je me demande si le budget est le même?

Zoé rencontre un « survivant » de la catastrophe, la statue d’un homme d’affaires assis sur un banc et cherchant un objet dans son « attaché case ». Celle-ci était présente bien avant le 11 septembre et est restée intacte au milieu des tonnes de gravats…

Nous descendons ensuite  par Wall Street  puis nous arrivons au bord de l’eau. Il n’y a plus que’à trouver le moyen de la voir cette fameuse statue! Nous embarquons dans le ferry pour Staten Island qui est gratuit et permet de longer Miss Liberty à l’aller et au retour… ahaha. Merci papy  et mamy pour le tuyau…

Nous avions hésité à faire l’excursion en hélico privé mais bon, finalement, non, restons simples!

Au retour , nous nous baladons dans le Battery Park où des jeux d’eau sont installés, mais quelle chic idée!

Pizza géante chez nous pour terminer la journée. On est cuits dans tous les sens du terme!

Lundi 20 juillet – Objectifs: Central Park et Time Square

Aujourd’hui, l’objectif est assez ambitieux et lointain… Central Park est tout au nord et cela fait une trotte. Nous sommes loin de maîtriser les transports en commun donc nous marchons … Enfin, JE marche, Cédric roule et Zoé se laisse porter! Il fait toujours hyper chaud et lourd.

En milieu de journée, nous décidons de tenter le métro pour avancer un peu plus vite et puis parce que prendre le métro de New-York, ça le fait!

Eh bien, le métro, c’est un peu compliqué… Surtout avec une chaise roulante…Les indications sont limitées, les stations sont adaptées en partie mais pas pour toutes les lignes et quand on est dans une rame, il faut bien choisir sa station pour descendre car de nouveau elles n’ont pas toutes un ascenseur… Tout ça dans un bruit infernal et avec beaucoup de gens pressés bien sûr. Mais nous avons réussi à avancer un peu et sommes ressortis victorieux à la surface de la terre.

Pile Poil en face du M&M’s store!! Juste un petit magasin de 3 étages, entièrement dédiés au monde des M&M’s avec des dizaines d’objets dérivés, des colonnes de bonbons de toutes les couleurs sur 2 étages, des M&M’s personnalisables , des personnages M&M’s gigantesques et même… vivants! Nous sommes donc restés un certain temps à tout regarder comme des gamins…Zoé est ressortie avec une peluche de Miss Green (madame verte) déguisée en statue de la liberté : kitch mais marrante et ça nous évitera d’acheter une vrai statue de la liberté tout aussi kitch dans un magasin de souvenirs…

En route maintenant pour Central Park.

Ce parc est juste gigantesque et mythique. Dommage qu’il fasse si chaud, c’est difficile d’en profiter à fond. C’est beau, varié et nous n’avons vu qu’une infime partie. J’avoue avoir faibli (ou plutôt fondu) alors que Cédric avait la pêche. En quittant le parc, une équipe de cinéma nous barre la route de l’allée que nous voulons emprunter: une scène est en train d’être tournée et ils ne veulent pas que Zoé voie ce qui se passe!  Finalement, un grand gaillard nous embarque au pas de course en demandant à Zoé de tourner la tête! Et qu’y avait-il?? Un cadavre avec un couteau planté dans la tête… peut-être une scène de Castle???

Descente ensuite vers Time Square. Nous voilà plongés dans la folie de cette place… Difficile à décrire et puis de toute façon, tout le monde connaît même sans y avoir été. Franchement, nous ne nous sommes pas attardés. Le bruit, la cohue, la chaleur, les touristes, les filles déguisées en Minnie, Hello Kitty voire nues qui vous harponnent pour poser avec vous puis vous réclament des dollars de façon insistante… Comme quoi, pas besoin d’aller en Afrique pour rencontrer ce genre de pièges à c…

Nous nous réfugions dans le Disney store… Zoé entre au paradis! La déco, les costumes, les jouets et tout un étage destiné aux personnages de la chaîne Disney Junior… En parents sadiques que nous sommes, nous n’achèterons rien! Mais en contrepartie, Zoé a dressé une liste assez longue au Père Noël ou éventuellement pour des personnes qui iraient à New-York un de ces jours (parrain???)…

Dans la série magasin de jouets, nous continuons par le Toys ‘R’ Us. Quel intérêt me direz-vous? C’est la même chose que chez nous? Oui mais non….3 étages et au milieu: une grande roue dont les nacelles sont décorées avec les personnages de jouets connus: Mr Patate, Little People, My Litttle Poney,  Woody,… Au 1er étage, un T-Rex géant qui bouge, Spiderman au plafond, Superman, les immeubles de Manhattan de 2 mètres de haut en Légo, une maison de Barbie géante…et des mini drones qui volent un peu partout… Un simple magasin de jouets quoi…

Mardi 21 juillet – Washington square, la Highline et l’Empire State Building 

Ce matin, nous allons au Washington Square, connu pour ses joueurs d’échecs. Après avoir un peu exploré le parc et sa fontaine, après que Cédric ait entretenu une conversation philosophique avec de jeunes gens sympathiques qui distribuaient des tracts pour une église, après que Zoé ait joué à l’araignée, nous trouvons les joueurs à l’ombre, au fond du parc. Un monsieur qui parle français se propose de donner une leçon à Zoé qui apprécie ce jeu depuis longtemps (même si elle a tendance à jouer parfois selon des règles personnelles…). Zoé a gagné! Of Course!

Nous partons ensuite en direction de  Greenwich village puis la Highline. C’est une sorte de Ravel en hauteur qui parcourt une ancienne voie de chemin de fer du Meatpacking District (ancien centre du marché de la viande devenu un quartier très en vue). La promenade est agréable et assez longue, avec des bancs, de la verdure, des animations, des stands de nourriture (Il ne faudrait quand même pas se laisser mourir de faim!). Une zone destinée à une oeuvre artistique collective nous attire : 2 tonnes (véridique) de Lego blancs à disposition pour construire des immeubles et tours au gré des inspirations de chacun.L’oeuvre est en perpétuel mouvement et donne un impressionnant effet d’ensemble. Nous y avons contribué!

En quittant le quartier, nous constatons que nous sommes juste dans l’alignement de l’Empire State Building. On décide d’aller voir jusque là si c’est faisable d’y monter sans faire la file pendant des heures. Point de file,  juste des groupes de touristes asiatiques pressés qui courent presque pour arriver aux ascenseurs. Je me demande à quoi sert l’audio guide qui est supposé expliquer des choses intéressantes sur le site et la vue…Impossible aussi pour moi de l’écouter tranquillement car nous sommes emportés par le flux.

De toute façon les gardiens font avancer les gens très efficacement pour éviter les bouchons et puis il faut que la boutique tourne!! En moins d’une minute, nous voilà au 86ème étage du gratte-ciel qui est resté longtemps le plus haut du monde . La vue est magnifique. Les bruits de la ville qui montent sont impressionnants. Zoé s’amuse à jouer aux petites voitures avec les taxis en bas. (Tiens tiens, il parait qu’elle a le vertige!)

Nous rentrons en taxi ce qui, à cette heure, est une expérience intéressante: les slaloms des taxis, coursiers à vélo, bus et autres sont assez impressionnants … Pour justifier son style de conduite, le chauffeur nous a dit:  « si je respecte le code de la route, vous ne serez jamais arrivés alors je dois conduire comme ça » Ok, de toute façon, c’est lui le maître à bord.

Nous rentrons donc sains et saufs et tentons de cuisiner quelque chose avec les ustensiles de cuisine dont nous disposons (3 petites cuillères, 3 fourchettes, une casserole et une poêle) et les quelques ingrédients que nous avons pu trouver. Les New-Yorkais ne mangeraient-ils qu’à l’extérieur? Peut-être, ou simplement n’avons-nous pas trouvé les bons endroits pour faire les courses. Sûrement.

C’est le moment de faire les sacs. C’est étrange, tout rentre moins bien que la 1ère fois et pourtant, nous n’avons acheté qu’un magnet et un « doudou» statue de la liberté…

Mercredi 22 juillet : les dernières heures à NY. South Street Seaport & Chinatown

Il nous reste quelques heures à passer dans la ville. Nous traversons Chinatown (où nous voyons nos 1ers marchands de poisson, viande, fruits et légumes….ah ben trop tard!)

South Street Seaport, une dernière plaine de jeu et retour pour récupérer les sacs, rendre les clés et aller chargés comme des ânes se poser dans un resto italien en attendant l’heure de partir pour l’aéroport.

C’est quand même surprenant, nous habitons à Quaregnon que l’on pourrait qualifier facilement de Little Italy et nous nous retrouvons dans ce quartier un peu par hasard. Pas trop dépaysés en somme…

A la question habiteriez vous à New-York? La réponse est: non. Cette ville est fascinante mais trop de bruit, trop de gens, trop de … pas assez de… bref, cette vie n’est pas pour nous! Mais nous avons promis à Zoé d’y revenir pour faire du shopping. Un jour peut-être…

Ce soir, nous serons à Seattle, au bord de l’océan Pacifique.