Accueil

 

Qui sommes-nous?

Virginie SCIERA

36 ans

Médecin généraliste en Maison médicale

 Cédric FRANCOIS

39 ans

Professeur de gestion

Paraplégique depuis 2005

Zoé FRANCOIS

5 ans

« L’imagination au pouvoir »

 

P1110267

 

En 2001, lorsque nous nous sommes rencontrés, nous rêvions déjà de grands voyages : Cédric voulait parcourir l’Amérique du sud à vélo et moi travailler pour une ONG en Afrique. Réalisés ? Oui … ou en partie du moins…

En septembre 2001, Cédric est parti de chez lui et a rallié Gibraltar en quelques semaines sur son vélo avant de remonter me rejoindre…

En avril 2005, je partais pour une mission de 6 mois au Nord Mali avec Médecins du Monde.

Juin 2005, retour précipité suite à l’accident de Cédric. Une stupide chute à vélo et voilà qu’une nouvelle vie commençait pour nous… A priori, une vie faite d’obstacles et de limitations multiples… Et pourtant, loin de se résigner, nous avons continué à voyager : moins de 6 mois après l’accident, nous nous envolions vers les USA… Puis les Alpes, la Toscane, l’Afrique du sud, la Bulgarie,…

En 2010, notre famille s’agrandit avec l’arrivée de Zoé le 1er janvier ! A 18 mois, Zoé prend l’avion pour la 1ère fois, direction le Canada…

Printemps 2014, nous partons en vacances en Guadeloupe. Zoé, du haut de ses 4 ans, intègre assez vite la notion de décalage horaire et passe les 2 semaines de vacances à demander « c’est quoi maintenant chez papy et mamy ? » (Note du traducteur : « Quelle heure est-il chez papy et mamy? »)

Depuis, Zoé a gardé l’habitude de nous demander régulièrement : «  C’est quoi dans les îles ? »

Vous l’aurez compris, voilà l’origine du titre de ce blog !

 

Pourquoi un tour du monde ?

 

Une envie de changement, d’un projet fou. Des voyages imaginés cent fois mais impossibles à réaliser en deux semaines de vacances.

Envie de vivre plus intensément à trois, profiter de Zoé et découvrir avec elle les plus beaux endroits de la planète.

Juste l’envie de profiter de la vie, maintenant!

Alors, par une morne soirée de février 2014 («Grumph, moi je n’aime pas le mois de février ! »…), je lance l’idée en l’air : « Et si on faisait un tour du monde ? » La réponse de Cédric n’a pas trainé plus de 3 secondes : « Ok, on le fait » !

Un tour du monde?

Oui, parce que comme beaucoup d’entre vous, depuis que nous sommes des enfants, « faire le tour du monde » résonne dans notre imaginaire comme une aventure, un défi,…

Phileas Fogg, les merveilleuses citées d’or, Tintin, le Jardin Extraordinaire, Ushuaïa, les Carnets du Bourlingueur, Yann Arthus Bertrand, autant de noms, d’émissions qui nous ont bercés et dont l’un comme l’autre nous étions fans (et le sommes toujours d’ailleurs !).

 

Et concrètement?

 

Le choix des pays et le sens de rotation

 

Alors un tour du monde, certes, mais où, comment et dans quel sens ???

Dans un 1er temps, nous avons tablé sur une durée de +/- 1 an. Ensuite, nous avons listé les pays qui nous faisaient envie depuis longtemps et tellement lointains ou vastes : Pérou, Argentine, Chili, Patagonie, Nouvelle Zélande, Sydney, Chine, Japon, Vietnam… Exit donc l’Europe que l’on pourra faire depuis la Belgique et l’Afrique pour des raisons pratiques multiples (santé, sécurité et nombre de miles parcourus en avion ensuite (voir plus loin « billet tour du monde »)).

Le sens de rotation sera défini par Fred, Amandine et Alice qui depuis longtemps nous avaient demandé de visiter ensemble les parcs de l’Ouest américain. Nous démarrerons donc par les USA en commençant par une visite aux cousins de Cédric qui habitent Seattle (Nathalie, Rayan et les enfants) et rejoindrons Fred’s family à San Francisco. Cela permettra donc de commencer par un pays « occidental » et de se mettre gentiment dans le bain de l’année qui nous attend…

 

Nous tournerons donc vers l’ouest.

Après beaucoup de recherches, de lectures, d’études de la météo, des sites à visiter, des conditions de voyage, des routes aériennes, des visas, des coups d’état,… nous avons dressé une liste de pays à peu près définitive. La Chine fut malheureusement éliminée pour la lourdeur administrative que représentait l’obtention du visa en étant à l’étranger (l’idée de faire la file pendant des heures au consulat chinois de Bangkok ne nous emballait pas beaucoup!).

 

Les logements

 

Hôtels, guesthouses, locations, couchsurfing …

Nous essayerons de trouver des logements qui nous permettront par moment de faire des pauses et de se sentir un peu comme à la maison,…

Pour tous nos choix, nous devons tenir compte de la durée du voyage, du budget et des spécificités de notre équipe : Cédric et sa chaise, Zoé et ses 5 ans, moi et ma force d’athlète,… voilà qui est simple ! Mais pas une surprise !

 

Les moyens de transport

 

Nous voyagerons beaucoup en avion, en bus, train, voiture…

Point de tour du monde en bateau comme d’autres (Pour ceux qui ne le savent pas, je souffre légèrement du mal de mer !!) ou en camping car (moyennement pratique avec un fauteuil roulant et de toutes façons nos pays choisis étaient trop éloignés) ou à vélo (euh non ?????!!!) ou à pied (si si, certains le font !).

A notre retour, nous planterons donc une forêt, histoire de compenser nos émissions carbone… hum…

Pour les trajets en avion, nous avons finalement opté pour le billet Tour du Monde de l’alliance One World. Le billet tour du monde est une sorte de billet « GoPass » : moyennant certaines règles de voyage, cela vous permet d’acheter les billets selon le nombre de miles parcourus à un prix plus intéressant que les billets séparément.

Chapeau bas à Cédric qui, après un boulot titanesque et quelques arrachage de cheveux (blancs ?) a réussi à tout goupiller (et ce, bien plus vite qu’une agence de voyage que je ne citerai pas !) pour que l’on obtienne ce que l’on avait décidé (ou presque !).

 

Les étapes et le parcours

 

Le départ est fixé au samedi 18/07/2015!

 

Capture d’écran 2015-05-23 à 14.13.36

Nous ne verrons  pas la moitié des pays de ce vaste monde… et nous ne verrons pas le quart du tiers de ce qu’il « faut voir » dans les pays visités…

On ne voyage pas un an (en fait, 11 mois) comme 2 semaines. Il faut que l’on prévoie des pauses, des breaks, du « mou » entre les étapes, des changements éventuels selon les envies ou les évènements. On verra… on s’adaptera… Il faut ménager sa monture !
Bonne nouvelle : on n’aura pas tout vu, il nous restera des idées pour après !!

 

Les préparatifs

 

Si nous passons aux yeux de certains pour des aventuriers, ce genre de projet demande paradoxalement une organisation énorme et minutieuse. Et pas seulement pour le voyage lui-même, il faut aussi prévoir et penser à un maximum de choses pour tout ce qui reste en Belgique : la maison, les voitures, les factures, les impôts, la mutuelle, les boulots, l’école,…
On ne part pas en claquant la porte de notre vie habituelle sans se retourner. Cette année sera une parenthèse et si on ne veut pas de mauvaises surprises en rentrant….
Merci aux autres familles nomades qui ont mis en ligne leurs préparatifs, leur trucs et astuces, cela nous a pas mal aidé même si on a du chercher les réponses dans l’administration belge… un vrai plaisir !

 

Les bagages

 

Ah Ah!!! Difficile question que celle des bagages ! Pratiquement tout le monde nous l’aura posée ! Et bien, même si nous avançons dans nos réflexions, vous attendrez les derniers jours pour avoir la solution finale !! (Nous aussi d’ailleurs !!)